Tabac


Le tabac est une drogue. Cesser de fumer nécessite d’être motivé, de surmonter les contraintes et d’être aidé. 

A) Les motivations

- Supprimer le principal facteur de développement des plaques d'athérome et de ce fait ralentir l'obstruction des artères du cerveau, du coeur et des jambes (ne pas oublier qu'après quelques années d'arrêt du tabac un ancien fumeur revient au niveau de risque d'accident neurologique ischémique d'un non fumeur).

- Supprimer un produit cancérigène.

- Ne pas exposer sa famille à un tabagisme passif et ne pas banaliser la consommation de tabac (vos enfants ou petits enfants sont déjà sollicités à l'école. N'en rajoutez pas).

- Supprimer un facteur de vieillissement de la peau.

- Économiser de l'argent qui pourra être investi dans d'autres plaisirs moins dangereux. Pour augmenter la motivation il est conseillé d'avoir une tirelire dans laquelle vous mettrez tous les jours l'argent que vous dépensiez en cigarettes. Après un certain temps vous utiliserez cet argent pour vous offrir un beau cadeau ou un voyage. Vous apprécierez ainsi mieux l'argent mis de côté.

B) Les contraintes

- Il faut d'abord lutter contre l'accoutumance qui est responsable de troubles lors du sevrage.

- Il faut ensuite lutter contre l'habitude qui consiste à prendre machinalement une cigarette à certains moments de la journée (au lever, après les repas ....etc.) ou lors de déplacements, lorsque l'on passe à certains endroits.

- Il faut enfin lutter contre la rechute (combien de fumeurs ont réussi à arrêter complètement de fumer pendant des mois puis ont cédé à la tentation devant la cigarette tendue par un ami ( juste une et puis c'est tout), ont réactivé leur dépendance et n'ont plus été capables de s'arrêter.

C) Comment faire ?

- Pour lutter contre l'accoutumance on peut utiliser des produits de substitution tels que les patchs de nicotine, les pastilles avec nicotine ou faire appel à l'auriculothérapie ou à l'hypnose.

- Pour lutter contre l'habitude la meilleure solution est de ne plus avoir de cigarettes sur soi ou à son domicile et d'arrêter d'un coup et complètement de fumer. Cela peut être impossible pour un fumeur atteignant les deux ou trois paquets de cigarettes par jour. L'arrêt doit alors se faire par étape en sachant qu'en cas de problèmes personnels ou professionnels le risque de rechute est très élevé. La cigarette électronique peut permettre de passer un cap.

- Pour lutter contre la rechute il faut garder à l'esprit que rien n'est jamais acquis et qu'il faut rester en permanence sur ses gardes et ne plus jamais porter une cigarette à sa bouche quelque soient les circonstances.

Si pour vous l'arrêt du tabac parait très difficile malgré l'aide de vos proches et de votre médecin généraliste prenez rendez-vous dans un centre antitabac (il en existe dans de nombreux hôpitaux).

Leave a Comment