Traitements d’une sténose carotidienne


Le traitement d’une sténose carotidienne associe le traitement de la maladie athéromateuse et celui de la plaque d’athérome. Il complète la prévention (arrêt du tabac, alimentation équilibrée et exercice régulier). Lorsque la sténose carotidienne est serrée, il y a un risque d'AVC et une opération est nécessaire.

A) Traitement de la maladie athéromateuse.

Une sténose carotidienne est le révélateur de dépôts d’athérome dans tout l’organisme. Pour éviter que de nouvelles plaques d’athérome ne se développent et provoquent des sténoses artérielles il faut traiter les facteurs biologiques responsables de la formation de ces plaques.

Ces facteurs de risque d'athérosclérose doivent toujours être traités (diabète, hypercholestérolémie..... etc.).

La seule exception est l'hypertension artérielle en cas de sténose carotidienne hyperserrée. En effet, une chute brutale de la pression artérielle pourrait diminuer le flux sanguin en aval de la sténose et provoquer un infarctus cérébral. L'hypertension artérielle ne doit donc être traitée qu'après le traitement de la sténose carotidienne si celle-ci est très serrée.

Il ne faut pas oublier que, plus que les traitements médicaux, l'absence de tabac et une bonne hygiène de vie sont le meilleur moyen d'éviter le développement de la maladie athéromateuse.

En savoir plus sur la prévention de la maladie athéromateuse

B) Traitements de la sténose carotidienne.

Le traitement de la sténose carotidienne comprend le traitement fluidifiant et, si la sténose est très serrée, l'ablation de la plaque athéromateuse par une opération.

1) Le traitement fluidifiant a pour but d'empêcher la formation des caillots au contact de la plaque athéromateuse.

Le traitement usuel des sténoses carotidiennes est le traitement antiaggrégant plaquettaire (aspirine, clopidogrel, ...etc), mais s'il existe une autre maladie (arythmie complète par fibrillation auriculaire, hypercoagulopathie, ...etc) qui nécessite un traitement anticoagulant, celui-ci remplace le traitement antiaggrégant. Le traitement anti aggrégant plaquettaire empêche les plaquettes sanguines de s'agglutiner. C'est le traitement privilégié des vaisseaux sanguins à flux rapides comme les artères. Le traitement anticoagulant est le traitement privilégié des cavités cardiaques et des vaisseaux sanguins à flux lents comme les veines mais il est aussi efficace sur les artères.

Ces traitements ont des risques de complications graves (hémorragie, ulcère de l'estomac, allergie, intolérance, ...etc) et doivent être prescrits et surveillés par votre médecin.

2) L'opération de la carotide a pour but d'enlever la plaque d'athérome,

 et donc de supprimer la sténose carotidienne et tous les éléments pouvant migrer vers le cerveau et provoquer un AVC. Parfois, il est préférable de faire une angioplastie carotidienne, qui consiste à gonfler un ballon dans la plaque d'athérome pour supprimer la sténose carotidienne.

En savoir plus sur l'opération de la carotide

En savoir plus sur l'angioplastie carotidienne

Ces traitement comportent des risques de complications graves (AVC, hématome, ...etc), et ne sont indiqués que pour traiter des sténoses carotidiennes à haut risque.

En savoir plus sur les risques d'une opération de la carotide

C) En conclusion, devant une sténose carotidienne, le médecin a 3 possibilités:

 1) Ne prescrire ni traitement fluidifiant ni opération si la plaque d'athérome a un risque faible de provoquer un accident neurologique.

 2) Prescrire un traitement fluidifiant sans opération si la plaque d'athérome est volumineuse mais n'est pas suffisamment altérée pour devoir être enlevée.

 3) Adresser le patient à un chirurgien s'il estime que la plaque d'athérome est menaçante.

Une intervention chirurgicale sur la carotide n'est pas un geste anodin et ne doit être réalisée que pour enlever des plaques d'athérome à risque élevé d'AVC.

Leave a Comment