Angiographie par résonance magnétique


L’angiographie par résonance magnétique (ARM ou angio-IRM) est un examen peu invasif, qui permet d’analyser l’ensemble des troncs supra-aortiques et ne nécessite ni cathétérisme intra artériel ni injection de produits iodés.

Un examen anatomique très performant.

L’angio-IRM est l’examen anatomique de base dans le bilan des sténoses carotidiennes qu’elles soient asymptomatiques ou symptomatiques. Dans ce dernier cas l’angio-IRM peut être couplée à l’IRM cérébrale dans la même salle d’examen ce qui réduit la durée globale de l’évaluation d’une ischémie cérébrale.

L’angio IRM nécessite l’injection de gadolinium. Les images obtenues, lorsque l’examen est correctement réalisé, sont comparables à celles d’une angiographie conventionnelle.

A) Les avantages.

L’angio-IRM n’est pas artéfacté par les calcifications artérielles.

On a la possibilité de tourner autour des lésions artérielles afin de choisir les incidences montrant le mieux les lésions.

Il est possible d’isoler chaque axe artériel, évitant ainsi les superpositions avec les autres vaisseaux susceptibles de masquer les lésions.

B) Les inconvénients.

Par rapport à l’angioscanner et à l’angiographie par voie artérielle, l’angio IRM manque de précision dans la mesure de la sténose. Cette imprécision est due à la fois à la fréquente surestimation du degré de sténose mais aussi à la faible définition des images qui interdit une mesure précise.

C) Les contre-indications.

Les contre-indications sont les mêmes que pour tout examen par résonance magnétique:

  • présence d’objets métalliques.
  • Claustrophobie.
  • Insuffisances cardiaques ou respiratoires sévères ne permettant pas le décubitus.
  • Malade agité.
  • Insuffisance rénale sévère (la clairance de la créatinine doit être supérieure à 30 ml/mn) qui contre-indique l’injection de gadolinium.

Leave a Comment