Imagerie cérébrale


L’imagerie cérébrale par scanner ou IRM est un préalable utile et souvent indispensable à la décision thérapeutique.

A) Intérêt en cas de sténose carotidienne asymptomatique.

En cas de sténose carotidienne asymptomatique serrée, l’imagerie cérébrale évalue la qualité du parenchyme et recherche des lésions ischémiques homolatérales qui sont en faveur de l’instabilité de la plaque d’athérome.

B) Intérêt en cas de sténose carotidienne symptomatique.

En cas de sténose carotidienne symptomatique, l’imagerie cérébrale a pour but :

  • de différencier un accident vasculaire cérébral ischémique d’un accident hémorragique (en scanner les lésions ischémiques sont hypodenses et les lésions hémorragiques hyperdenses).
  • De préciser l’étendue des lésions ce qui va conditionner les possibilités thérapeutiques et le pronostic.
  • D’affirmer le diagnostic en cas de symptomatologie atypique, notamment en montrant une lésion ischémique ou au contraire d’infirmer le diagnostic en montrant une lésion non vasculaire responsable des symptômes.
  • D’orienter vers un mécanisme embolique ou hémodynamique (les lésions ischémiques emboliques sont souvent arrondies et en plein parenchyme. Les lésions ischémiques hémodynamiques sont situées entre deux territoires artériels et de forme allongée).
  • De donner des informations indispensables pour définir la stratégie thérapeutique (sténose du siphon carotidien, occlusion ou sténose d’une artère cérébrale, transformation hémorragique de l’infarctus. Etc.).

Leave a Comment