Une jeune fumeuse insouciante


0

ans

Femme âgée de 33 ans, mère de quatre enfants.

Cécité monoculaire transitoire de l'oeil droit ayant duré cinq minutes suivie de céphalées.

Un mois plus tard, paresthésies de l'hémiface gauche et parésie du membre supérieur gauche.

À l'examen : paralysie faciale gauche. Discrète parésie distale du membre supérieur gauche.

Facteurs de risque d'athérosclérose : tabagisme actif supérieur à 20 cigarettes par jour et contraception orale oestroprogestative.

Le tabac est le facteur de risque d’athérosclérose le plus constant chez le sujet jeune. La persistance de la consommation de tabac après une opération de la carotide entraîne habituellement une resténose dans un délai de 4 à 8 ans.

Les éléments du bilan

Echo doppler:

sténose courte et serrée de l'origine de la carotide interne droite. Retentissement hémodynamique intracrânien stade 1. Accélération de l'artère cérébrale moyenne gauche et du siphon carotidien gauche .

Echographies trans-thoracique et trans-oesophagienne :

pas de cause cardiaque emboligène.

IRM cérébrale et angio-IRM.

m-2005-irm-preop

Les clichés d'IRM cérébrale en diffusion montrent de multiples hypersignaux en périphérie du territoire sylvien droit. En flair il existe une zone en hypersignal dans la région frontale et des hypersignaux multiples.

m-arm-preop

L'angio-IRM montre une sténose très serrée de l'origine de la carotide interne droite.

Une indication chirurgicale est posée.

Intervention chirurgicale:

endartériectomie carotidienne avec angioplastie prothétique sous anesthésie loco-régionale.

m-2005-plaque-atheromateuse-femme-jeune

La plaque d'athérome est fibreuse sténosant à 90 % la lumière artérielle et siège d'une suffusion hémorragique.

Les suites opératoires sont simples au plan neurologique comme au plan cardio-vasculaire, et l'angiographie de contrôle montre un résultat satisfaisant. Le contrôle à un mois est normal mais le tabagisme persiste à plus de 20 cigarettes par jour.

Suivi à moyen terme

Les écho-dopplers de contrôle faits à six mois, un an et deux ans ne montrent pas de resténose. Elle ne fait un nouvel écho doppler que deux ans plus tard, c'est-à-dire quatre ans après l'intervention. Celui-ci montre une occlusion de la carotide opérée.

 Le tabagisme a été maintenu à plus de 20 cigarettes par jour pendant quatre ans.

 La malade est asymptomatique.

scanner cérébral

Le scanner cérébral est normal.

angiographie montrant une occlusion de la carotide interne

L'angioscanner confirme l'occlusion de la carotide interne droite et montre en intracrânien une bonne communicante antérieure.

Synthèse

Cette jeune femme insouciante a continué à fumer après l'opération et n'a pas fait le doppler cervical à 3 ans qui aurait permis de faire le diagnostic de resténose et de la traiter avant l'occlusion.

Elle a eu la chance d'avoir un polygone de Willis fonctionnel qui lui a évité l'avc.

S’il est important d’assurer un suivi régulier chez tous les opérés de la carotide, ce suivi est essentiel chez les sujets jeunes compte tenu de leur espérance de vie et de leur insouciance plus fréquente. Il faut insister sur la nécessité d’un arrêt complet et définitif du tabac et bien mettre en évidence le risque très élevé, en cas de tabagisme persistant, de récidive athéromateuse et d’accident vasculaire cérébral, sans hésiter à évoquer les conditions de vie d’un malade ayant une hémiplégie et la charge pour la famille.

Leave a Comment