Plaque athéromateuse avec hématome récent.


Une plaque athéromateuse avec hématome récent a un risque embolique mais aussi hémodynamique.

Caractéristiques 

L'hématome récent est de couleur rouge sombre.

La formation d'un hématome dans une plaque athéromateuse peut-être soit spontanée soit résulter d'une brèche intimale par laquelle le sang s'engouffre pour réaliser une dissection localisée.

Elle produit une augmentation brutale du volume de la plaque d'athérome et donc du degré de sténose et explique ainsi le passage rapide de certaines sténoses de modérée à très serrée.


 

Risques

Le risque embolique spontané comme le risque thérapeutique d’une plaque athéromateuse avec hématome récent dépend de la communication ou non de l'hématome avec la lumière artérielle.

Son risque hémodynamique dépend de la fonctionnalité du cercle de willis. Comme la sténose s’aggrave brutalement les artères communicantes, si elles n’ont pas un calibre suffisant, n’ont pas le temps de se développer.


 

Exemple 1 : plaque d'athérome avec hématome récent

Homme âgé de 59 ans.

Accident vasculaire cérébral ischémique constitué homolatéral.

Facteurs de risque d’athérosclérose : tabac sevré, hypertension artérielle.

Echo-doppler des troncs supra-aortiques : sténose très serrée à l'origine de la carotide interne (vitesse : 3 m par seconde). Ophtalmique homolatérale nulle. Retentissement hémodynamique intracrânien stade 1.

m_107_carotid_12

Angio IRM : vide de signal à l'origine du bulbe

m_107_carotid_11

La vue de la pièce opératoire montre l'hématome sous intimal.

La sténose a vraisemblablement évolué brutalement et n'a pas permis le développement des suppléances ce qui explique en partie le retentissement hémodynamique intracrânien.

Exemple 2 : plaque d'athérome avec hématome récent

Femme âgée de 62 ans.

Sténose carotidienne droite serrée asymptomatique controlatérale à une occlusion symptomatique de la carotide interne gauche.

Facteurs de risque d’athérosclérose : tabagisme actif, diabète non insulinodépendant.

Echo-doppler des troncs supra-aortiques  sténose sévère de la carotide à son origine estimée à 95 % (vitesse systolique : 3,7 mètres par seconde).

m_107_carotid_22

Angio IRM : vide de signal à l'origine de la carotide interne

m_107_carotid_21

La vue de la pièce opératoire montre l'hématome sous intimal.

Exemple 3 : plaque d'athérome avec hématome récent

Femme âgée de 73 ans.

Sténose carotidienne serrée asymptomatique.

Facteurs de risque d’athérosclérose : hypertension artérielle, hypercholestérolémie.

m_107_carotid_33

Angiographie numérisée par voie artérielle : sténose pseudo occlusive de la carotide...

m_107_carotid_32

...avec retard circulatoire.

m_107_carotid_31

L'analyse de la pièce opératoire montre l'hématome récent avec sa porte d'entrée à la partie moyenne du bulbe.

Exemple 4 : plaque d'athérome avec hématome récent

Homme âgé de 52 ans.

Accident vasculaire cérébral ischémique constitué homolatéral.

Facteurs de risque d’athérosclérose : diabète insulino- dépendant, hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie.

Echo-doppler des troncs supra-aortiques : sténose hyperserrée avec amortissement de l'artère ophtalmique homolatérale.

m_107_carotid_01

Angio IRM : vide de signal à l'origine du bulbe.

m_107_carotid_02

La vue longitudinale de la plaque montre l'hématome sous intimal ainsi que la porte d'entrée.

m_107_carotid_04

m_107_carotid_03

Les vues en coupe transversale montrent que la plaque athéromateuse est peu épaisse.

Cette plaque athéromateuse n'était vraisemblablement pas sténosante avant la survenue de l'hématome. Celui-ci est survenu brutalement sans permettre le développement des communicantes ce dont témoigne l'amortissement de l'artère ophtalmique.

Leave a Comment