Plaque athéromateuse avec nécrose ulcérée


Les plaques d’athérome avec nécrose ulcérée sont la principale cause des infarctus cérébraux d’origine carotidienne. Elles correspondent à la rupture d'une zone nécrosée dans la lumière artérielle.

Caractéristiques

Ces plaques ont la même structure que les plaques nécrosées non ulcérées mais la chape fibreuse est rompue, faisant communiquer la zone nécrotique avec la lumière artérielle.

Chez les malades ayant fait un infarctus cérébral il existe souvent une cavité en regard de la rupture de la chape fibreuse. Elle correspond au matériel athéromateux qui a migré vers le cerveau.

L'ulcération est parfois visible en écho-doppler, angio-scanner ou angio-IRM. C’est un signe de très haut risque de récidive d’AVC.

Risques

Le risque d’AVC des plaques athéromateuses nécrosées ulcérées, sous traitement médical isolé, est très élevé.

Le risque d’un geste d’angioplastie endoluminale est élevé.

En cas de traitement chirurgical, le risque de migration embolique avant le clampage est moyen à condition de ne pas manipuler le bulbe carotidien avant d'avoir clampé la carotide interne ou la carotide commune.

Ce risque d'embolie avant clampage est d'autant plus élevé que l'intervention chirurgicale est réalisée précocement après l'accident ischémique cérébral. Cela ne doit cependant pas faire différer l'intervention s'il n'existe pas de contre-indication liée à l'état du parenchyme cérébral.

En savoir plus sur les sténoses carotidiennes à haut risque d'AVC

Exemple 1 : plaque d’athérome avec nécrose ulcérée

Homme âgé de 69 ans.

Accident ischémique transitoire homolatéral

Facteurs de risque d’athérosclérose : tabac, HTA, hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie

Echo-doppler des troncs supra aortiques : sténose à 70 % en critères européens (ECST).

m_106_carotid_01

En angio- IRM la sténose semble plus serrée avec un aspect évoquant une ulcération.

m_106_carotid_02

L'analyse de la plaque montre que la sténose est à 90% en critères européens avec effectivement une ulcération de petite taille correspondant au matériel athéromateux qui a migré dans la lumière artérielle.

Exemple 2 : plaque d’athérome avec nécrose ulcérée

m_106_carotid_23

Angio IRM montrant un vide de signal.

Femme âgée de 83 ans.

Accident vasculaire cérébral ischémique constitué homolatéral.

Facteurs de risque d’athérosclérose : HTA, hypercholestérolémie.

Echo-doppler des troncs supra-aortiques : sténose pseudo occlusive à 95 % avec inversion du flux ophtalmique.

  

m_106_carotid_21

Dès l'incision de la paroi artérielle on constate l'issue de materiel athéromateux sous pression.

m_106_carotid_22

Plaque athéromateuse siège d'une nécrose volumineuse et ulcérée.

Exemple 3 : plaque d’athérome avec nécrose ulcérée

m_106_carotid_11

 Angio-IRM préopératoire.

Femme âgée de 74 ans. 

AVC ischémique constitué homolatéral.

Facteurs de risque d’athérosclérose : Tabac.

Echo-doppler des troncs supra-aortiques : volumineuse plaque concentrique au niveau du bulbe carotidien gauche. Pourcentage de réduction de 60 à 70 %.

m_106_carotid_12

Plaque athéromateuse siège d'une nécrose volumineuse et ulcérée.

m_106_carotid_13

Sur cette photo, une partie du matériel athéromateux a été extrait de la plaque.

Leave a Comment